Prothèses féssier

MediTrip : Nos interventions
Chirurgie silhouette


Augmentation des fesses par prothèses

Le renforcement ou l’agrandissement des fesses par des implants est de plus en plus répandu en Europe. La demande était traditionnellement plus élevée en Amérique latine et dans les Caraïbes, mais grâce aux techniques correctives récentes qui obtiennent de beaux résultats, l’augmentation du volume des fesses par implants est à son tour devenue plus populaire chez nous.

Objectif

Cette intervention s’adresse aux femmes qui souhaitent augmenter le volume de leurs fesses insuffisamment développées depuis la puberté, lié à leur morphologie ou à la suite d’un amaigrissement pour donner du galbe aux fesses plates ou remonter des fesses molles.

Principe

Pour donner aux fesses le galbe désiré, le chirurgien utilise des prothèses en silicone. Leurs parois sont plus épaisses et leur contenu plus ferme que les implants utilisés pour augmenter la poitrine.

La technique la plus moderne utilisée pour positionner ces prothèses consiste à insérer l’implant dans le muscle grand fessier dans la moitié supérieure des fesses. Cette technique permet d’obtenir un résultat plus naturel et une période post-opératoire beaucoup moins douloureuse pour la patiente.

Avant l’intervention

Un examen clinique minutieux permettra de définir le type d’intervention le plus approprié à votre cas (choix de l’incision, opportunité ou non d’une lipoaspiration associée…). Une information précise du déroulement de l’intervention, des suites et du résultat prévisible sera faite lors de la première consultation. Notamment, l’emplacement de la cicatrice résiduelle vous sera bien exposé.

La consultation est très importante car elle permet au chirurgien de préciser quels sont les désirs exacts de la patiente et surtout ce qu’elle est capable d’accepter comme cicatrice. En effet, un même cas peut-être traité par 2 opérations différentes. Par exemple, si la patiente désire un résultat parfait,qu’elle n’a pas peur d’avoir des cicatrices visibles et qu’elle est connue pour bien cicatrise. Un bilan pré-opératoire habituel est réalisé conformément aux prescriptions. Le médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 24 heures avant l’intervention.

L’arrêt du tabac est très vivement recommandé au moins un mois avant et un mois après l’intervention (le tabac peut être à l’origine d’un retard de cicatrisation, voire d’une nécrose). L’arrêt d’une éventuelle contraception orale peut être requis, notamment en cas de facteur de risques associés (obésité, mauvais état veineux, trouble de la coagulation).
Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention. Il est fondamental de rester à jeun (ne rien manger, ni boire) 6 heures avant l’intervention.

Comment se déroule votre intervention

La chirurgie des fesses se pratique sous anesthésie générale avec une à deux nuits d’hospitalisation et dure environ une heure.

Ces implants sont introduits par l’intermédiaire d’une ou deux incisions de 5cm de longueur situées dans le pli fessier. Elles sont dans ces deux cas totalement dissimulées. L’intérêt de deux incisions est de ne pas avoir de communication entre les loges d’implants et d’éviter en cas de saignement ou d’infection de contaminer la seconde loge.

L’implant fessier est introduit dans l’épaisseur du muscle fessier qui va le recouvrir dans sa totalité. L’intérêt de le situer dans ce « sandwich » de muscle est d’une part qu’il ne soit pas perceptible et d’autre part d’éviter une dissection sous musculaire au contact du nerf sciatique. La présence de l’anus à proximité exige une asepsie parfaite au cours de la pose des prothèses de fesse , mais également des soins post opératoires de qualité (nous y reviendrons plus tard).

Une attention particulière est accordée à la gestion de la douleur. En salle de réveil, à la levée de l'anesthésie, des antalgiques de différentes puissances sont donnés par voie veineuse. Une fois la patiente de retour dans la chambre, le personnel infirmier évalue régulièrement l'importance de la douleur pour augmenter ou non la dose d'antalgiques. La patiente passe d’ailleurs deux nuits en clinique pour être suivie au mieux dans les premiers jours qui sont généralement les plus douloureux.

Il est notamment déconseillé de dormir sur le dos, de se pencher, de lever des objets.
Il existe plusieurs type d’ implants :

Des implants ronds

Des implants anatomiques , plus galbés a la partie haute, qui donnent un aspect de fesse moins rebondie

Résultat :

Il a le côté magique et spectaculaire des implants, à savoir un résultat obtenu et visible dès le lendemain de l’intervention. Dans la pratique, le résultat est appréciable à trois mois , temps nécessaire aux œdèmes pour disparaître. Vous pourrez à ce moment là seulement commencer à vous faire une idée du résultat final.
La cicatrice est verticale et cachée dans le pli des fesses. La douleur est contenue par des antalgiques puissants et efficaces pendant trois jours.

En résumé :

Un résultat immédiatement visible

1 nuit d’observation

Une cicatrice réduite et quasi invisible

Un résultat naturel visuellement et au toucher

Des prothèses de fesses ultra résistantes

j aimerai remercier meditrip , pour cette belle experience .mon sejour s’est tres bien passé , mon chirurgien etait très attentionné et très professionnel ainsi que toute l équipe médicale.

Olivia martinez

Top !!! jetais à l’aise du début jusqu’à la fin, tout est parfait… bonne continuation (y)

Sandra Surreira

Je recommande vivement mon augmentation mammaire est très réussite, le chirurgien est professionnel ainsi que tout le staff, je vous remercie pour cette expérience extraordinaire.

Yasmine Lugas