Augmentation mammaire

MediTrip : Nos interventions
Chirurgie mammaire


Augmentation mammaire

La prothèse mammaire modifie la taille, la forme et le galbe des seins lorsqu’ils sont trop petits ou totalement inexistants. Grâce à cette intervention de chirurgie mammaire, la poitrine retrouve ainsi toute sa rondeur.

Objectif

Cette hypotrophie est souvent mal acceptée physiquement et psychologiquement par la patiente qui le vit comme une atteinte à sa féminité, avec pour corollaire une altération de la confiance en soi et un mal-être, parfois profond, pouvant aller jusqu'au véritable complexe. C'est pourquoi, l'intervention se propose d'accroître le volume d'une poitrine jugée trop petite grâce à l'implantation de prothèses : c'est l'augmentation mammaire.

Principe

Une intervention chirurgicale qui consiste à poser des prothèses mammaires pour augmenter la poitrine. Dans certains cas, cela peut aussi corriger une légère ptôse mammaire

Plusieurs cas sont possibles chez les femmes qui souhaitent recourir à des prothèses mammaires :

La femme a une petite poitrine et voudrait une taille plus adaptée à ses désirs.

Un sein est plus petit que l’autre et la femme souhaite rétablir l’harmonie de sa poitrine.

Après un amaigrissement ou une grossesse, les seins se sont vidés et la femme souhaite retrouver son tour de poitrine initial.

La glande est peu ou pas développée et la poitrine est plate.

En vieillissant, la glande diminue de volume et la peau se relâche. Dans ce dernier cas, on associe généralement la pose de prothèse mammaire avec un lifting mammaire.

Avant l’intervention

Un interrogatoire suivi d'un examen attentif aura été réalisé par le chirurgien qui prendra en compte tous les paramètres qui font de chaque patiente un cas particulier (taille, poids, grossesses, allaitements, morphologie thoracique et mammaire, qualité de la peau, importance de la graisse et de la glande présente, musculature…). En fonction de ce contexte anatomique, des préférences et habitudes du chirurgien, et des désirs exprimés par la patiente, une stratégie opératoire aura été convenue. Seront ainsi prédéterminés l'emplacement des cicatrices, le type et la taille des implants ainsi que leur positionnement par rapport au muscle

Un bilan sanguin préopératoire sera réalisé conformément aux prescriptions.

Le médecin anesthésiste sera vu en consultation, au plus tard 24 heures avant l'intervention.

Il sera parfois utile de vérifier l'imagerie mammaire (mammographie, échographie).

Aucun médicament contenant de l'aspirine ne devra être pris dans les dix jours précédant l'opération.

On vous demandera probablement de rester à jeun (ne rien manger ni boire) six heures avant l'intervention.

Comment se déroule votre intervention

La durée de cette chirurgie esthétique des seins varie de 45 minutes à 1h30
L’intervention se déroule sous anesthésie générale avec une hospitalisation qui dure 24h

Emplacement des prothèses

Le chirurgien aménage par décollement un espace afin de positionner les prothèses mammaires. Il choisit la technique qui présente le plus d’avantages et le moins d’inconvénients pour chaque patiente.

La position sous-glandulaire : Insertion sous la glande devant le muscle grand pectoral. Cette position est conseillée pour les femmes qui ont beaucoup de glande mammaire ou qui sont très musclées.

Douleur moins forte après l’intervention.

Pas de déformation visible des seins en cas de contraction musculaire.

La partie supérieure des seins est bombé, ce qui donne un joli décolleté.

La position sous-musculaire : Insertion derrière le muscle grand pectoral. Cette position est recommandée pour les femmes minces avec peu de glande mammaire.

Les contours de la prothèse sont moins visibles et moins perceptibles au toucher.

Le poids n’entraîne pas la chute progressive du sein, car l'implant est soutenu par du tissu fibreux et musculaire.

La position Dual Plan : Insertion dans deux plans anatomiques différents. La moitié supérieure de la prothèse derrière le muscle grand pectoral et la moitié inférieure sous la glande mammaire. Cette position convient pour toutes les femmes quelle que soit leur morphologie.

Camouflage des contours de l'implant chez les femmes minces.

Pas de déplacement de la prothèse en cas de contraction musculaire chez les femmes sportives.

La prothèse est moins discernable au toucher car elle est protégée en haut par du muscle et en bas par la glande.

Les suites opératoires après une augmentation de la poitrine peuvent parfois être douloureuses les premiers jours, notamment lorsque les implants sont de gros volume et surtout s'ils sont placés derrière les muscles.

Résultat :

Juste après, les seins sont gonflés donc plus gros que ce qu’ils seront une fois l’œdème disparu dans le mois qui suit. Il faut attendre 3 à 6 mois pour évaluer le résultat définitif, un an pour la cicatrisation.

On distingue 3 types de cicatrices :

AUTOUR DE L’ARÉOLE

La voie aréolaire permet de placer la cicatrice au niveau de la partie basse de l’aréole. Le résultat obtenu est une cicatrice très discrète, surtout si l’aréole de la patiente est suffisamment claire.

Cette technique permet de positionner les implants de façon très précise. Elle est donc particulièrement utilisée pour la pose de prothèses anatomiques. Cependant, le chirurgien doit veiller à parfaitement positionner la cicatrice, pour qu’aucune trace ne soit visible.

La voie aréolaire n’est pas conseillée aux patientes avec des petites aréoles.

SOUS LE SEIN

La voie sous mammaire permet de placer la cicatrice sous le sein, au niveau du sillon sous mammaire. La cicatrice est donc naturellement cachée par le sein, qui a tendance à retomber dessus. Cette technique permet d’éviter de traverser la glande mammaire.

La voie sous mammaire permet un positionnement très précis des implants et est donc particulièrement indiqué en cas de pose de prothèses anatomiques.

CREUX DE L’AISSELLE

La voie axillaire permet de placer la cicatrice sous le bras, au niveau de l’aisselle. La cicatrice est donc naturellement dissimulée lorsque les bras sont le long du corps.

La voie axillaire offre une possibilité de positionnement moins précise que les voies aréolaires ou sous mammaires. Elle est donc déconseillée pour la pose d’implants anatomiques.

j aimerai remercier meditrip , pour cette belle experience .mon sejour s’est tres bien passé , mon chirurgien etait très attentionné et très professionnel ainsi que toute l équipe médicale.

Olivia martinez

Top !!! jetais à l’aise du début jusqu’à la fin, tout est parfait… bonne continuation (y)

Sandra Surreira

Je recommande vivement mon augmentation mammaire est très réussite, le chirurgien est professionnel ainsi que tout le staff, je vous remercie pour cette expérience extraordinaire.

Yasmine Lugas