Anneau gastrique

Slider

MediTrip : Nos interventions
Chirurgie d'obésité


L’anneau Gastrique

Très courante aux Etats-Unis, la chirurgie de l'obésité connaît depuis dix ans un essor important en France. L'apparition d'anneaux ajustables permet aujourd'hui de réaliser des gastroplasties avec à des méthodes chirurgicales très peu invasives.

Qu’est que l’anneau gastrique

La gastroplastie (ou anneau gastrique) consiste à mettre un anneau en silicone, dont le calibre est modifiable facilement, autour de la partie supérieure de l’estomac. L’estomac est une poche située entre l’œsophage et l’intestin grêle d’environ 1 litre.

La Gastroplastie va séparer votre estomac en deux poches (voir schéma) : Une poche supérieure de 15 à 25 cm3 (3 à 4 cuillères à soupe) et une poche inférieure.
Votre estomac est transformé en un véritable sablier, les aliments vous passer lentement à travers l’anneau gastrique.
Lorsque vous avalez une petite quantité de nourriture, bien mâchée, celle ci va descendre dans la poche supérieure, située au dessus de l’anneau gastrique.
Cette poche va un peu se dilater, ce qui va stimuler le centre de la satiété situé au niveau du cerveau. Après avoir ingéré lentement une faible quantité, vous n’aurez plus faim.

L’anneau de gastroplastie peut être resserré ou desserré grâce à un petit boîtier situé sous la peau (en général au niveau de l’abdomen, quelques cm sous les côtes gauches). Ce boîtier est relié à l’anneau gastrique par un petit tuyau.
Après une anesthésie locale de la peau par patch, quelques centimètre cube de liquide peuvent être injectés dans le boîtier, ce qui va gonfler l’anneau gastrique et diminuer son calibre, les aliments passeront alors plus lentement.
La gastroplastie agit par effet restrictif : elle diminue le volume de l’estomac et elle ralentit le passage des aliments, elle n’entraine aucune modification de la digestion des aliments.
Le principal intérêt de la gastroplastie est de rétablir la sensation de satiété, qui a été diminuée à cause de tous les régimes que vous avez faits.

A qui s’adresse

L'anneau gastrique n'est pas indiqué chez les personnes qui présentent un léger surpoids. Sa pose sera effectuée chez des personnes qui présentent une obésité importante - en fonction de l'indice de masse corporelle (IMC), et quand d'autres solutions n'ont pas pu donner de résultats satisfaisants. D'autres critères cliniques et psychologiques sont aussi analysés.

Avant l’intervention

Le chirurgien précise les caractéristiques de l’obésité (poids, taille, âge, profession, grossesses, hérédité, comorbidités telles que diabète, hypertension artérielle, apnée du sommeil) et met en route le BILAN.

Le cardiologue recherche une hypertension artérielle et pratique en vue de l’intervention une échographie cardiaque pour étudier le bon fonctionnement du cœur avant une intervention chirurgicale.

Le pneumologue recherche un syndrome débutant fréquent, surtout chez les patients qui se plaignent des ronflements, de mauvais sommeil agité.

Le gastro-entérologue va pratiquer une endoscopie gastrique, le plus souvent sous sédation anesthésique, vérifiant l’intégrité de l’estomac et l’absence d’un germe (helicobacter pylori) à traiter avant toute intervention.

Le nutritionniste rédige une histoire de l’obésité, son ancienneté, ses modalités, le comportement et les habitudes alimentaires.

Le bilan sanguin: numération, glycémie, triglycérides, cholesterol, TSH, cortisol, ferritine et vitamines est indispensable pour tous les spécialistes.

L’endocrinologue au vu du bilan sanguin vérifie que l’obésité n’a pas de cause médicale pouvant être responsable de la surcharge pondérale (maladies de la thyroïde) à traiter éventuellement.

Résultat :

La pose de l’anneau gastrique exige une hospitalisation d’une à deux journées. Toutefois, l’intervention chirurgicale demeure relativement simple. Les résultats suite à cette chirurgie montrent une baisse de l’obésité par une perte de poids moyenne de deux à quatre kilos par mois. Sur le long terme, on estime que, pour une obésité correspondant à un indice de masse corporelle supérieur à 45, la gastroplastie, en deux ans, diminue de moitié le poids à perdre. Par ailleurs, la gastroplastie étant réversible, puisque l’anneau peut être retiré par simple cœlioscopie, une plus grande sérénité de décision règne.

Suivis post-opératoire

Après l'intervention, il est nécessaire d'apprendre à bien manger, de connaître la composition des aliments, de composer des repas équilibrés en calories, lipides, protéines, sucres, vitamines et oligo-éléments, les bons comportements alimentaires doivent être réappris ; l'aide d'une personne spécialisée en nutrition peut être nécessaire.

De plus, il faut éviter toutes les situations qui entraînent une dilatation de l'estomac : il faut prendre l'habitude de manger doucement, de bien mâcher, ne pas boire au cours des repas ; les boissons gazeuses ne sont pas recommandées.


j aimerai remercier meditrip , pour cette belle experience .mon sejour s’est tres bien passé , mon chirurgien etait très attentionné et très professionnel ainsi que toute l équipe médicale.

Olivia martinez


Top !!! jetais à l’aise du début jusqu’à la fin, tout est parfait… bonne continuation (y)

Sandra Surreira


Je recommande vivement mon augmentation mammaire est très réussite, le chirurgien est professionnel ainsi que tout le staff, je vous remercie pour cette expérience extraordinaire.

Yasmine Lugas